La richesse n’est pas celle de gagner de l’argent mais de donner son temps aux autres

1 avr

Bonjour à tous !

Ce matin, je suis tombé sur un article très intéressant sur la richesse et la générosité, sur un petit film provenant de Singapour.

Dans Gift, un homme n’a jamais aimé son père, car il était pour lui, pauvre, aucunement intelligent,  fainéant et pas du tout ambitieux. Il ne veut pas lui ressembler, travaille dur et arrive à intégrer une grande université américaine afin de devenir riche et heureux. Il en oublie même le devoir familial de fêter les anniversaires, au profit de son travail et de sa réussite.

Son père meurt, il revient dans l’appartement de son père avec encore les a priori qu’il a sur lui. Lorsqu’il ouvre une valise contenant les affaires précieuses de son père, il découvre des lettres provenant d’une fondation pour enfants malades. Il pense que c’est une erreur, et demande un rendez-vous avec les administrateurs de la fondation, il découvre que son père a fait plaisir aux enfants en se déguisant en clown, en distribuant des repas aux personnes âgées et surtout en offrant une bonne partie de son salaire à la fondation, au nom de son fils ! Et cela jusqu’à sa mort.

En hommage à son père, après avoir compris ce que ce dernier disait « être riche, ce n’est pas combien tu as, mais combien tu donnes », il se déguise en clown, donne de son temps… Etant jeune, il ne le comprenait, mais aujourd’hui il sait qu’il aurait dû être comme lui.

Gift

Je suis bien d’accord avec cet adage. Quand je vois certaines personnes qui ne pensent qu’à l’argent, sont-elles heureuses ? Non. Je connais un couple qui n’appelle même pas sa soeur (respectivement belle-soeur), alors qu’elle a eu une pneunomie et la grippe aviaire, car le téléphone coûte trop cher ! Alors qu’ils possèdent de nombreux terrains et de maison. Comme quoi l’avarice et la radinerie sont deux maladies.

Ils ne comprennent pas que l’on ne ramène pas son argent avec soi, que tu sois riche ou pauvre, tu meurs de toute façon. Mais bon, je ne suis pas à leur place et ils font ce qu’ils veulent, mais quand il s’agit de faire la morale aux autres, ce sont les premiers. De plus, je ne dis pas non plus « Devenez pauvre », comme disait mon grand-père, il faut des riches et des pauvres, ce sont les inégalités qu’il faut réduire et non le nombre de riches comme le veulent certains politiques qui n’ont rien compris à la société actuelle.

Donc, faites quelque chose de bien, pour votre environnement, pour votre commune, pour les personnes dans le besoin, vous serez encore plus heureux.

Merci d’avoir lu cet article !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus