Une seconde vie pour les vêtements ?

23 mai

Article de Kaizen n°12 de Janvier-Février 2014, pp 56-57, avec texte et photo de Pascal Greboval

Les soldes d’hiver 2014 débutent partout en France le mercredi 8 janvier pour une durée de cinq semaines. Elles se termineront le mardi 11 février. Une période propice à l’achat de vêtements.

Mais que faites-vous de vos vieux habits ?

Voici les chiffres des textiles d’habillement, du linge de maison et des chaussures (TLC)

1. Chaque année :

Chaque Français achète 11 kg de TLC par an :

  • 80% de vêtements,
  • 8% de linge de maison,
  • 12% de chaussures.

700 000 tonnes sont mises en vente sur le marché français dont : sur cette quantité : 150 000 tonnes sont collectées, sur cette quantité : 125 532 tonnes sont valorisées, sur cette quantité : 12 550 tonnes de chiffons, 20 085 tonnes de produits d’isolation et 70 297 tonnes reemployées (22 600 tonnes n’ont pas d’affectation) sur les 70 297 tonnes reemployées : 56 000 partent en Afrique, environ 7000 partent en Europe de l’Est et 7000 restent en France.

2. Où déposer ses textiles ?

En France, il existe 27 072 Points d’Apport Volontaire (les fameux PVA NDLA)

  • 1812 Associations Locales
  • 2034 Déchetteries
  • 22 999 Conteneurs
  • 160 Boutiques

3. Evolution de la collecte

Comme l’indique le tableau, la loi de 2007 qui oblige tous les acteurs de la filière textile à participer financièrement au recyclage porte ses fruits.

Evolution de la collecte TLC

4. Et nos voisins ?

En moyenne, la quantité de TLC collectés par an et par habitant est de :

  • France : 2 kg
  • Belgique : 5,5 kg
  • Allemagne : 9 kg
  • Europe : 4,5 kg
  • Etats-Unis : 5 kg

5. Un marché créateur d’emplois

Les vendeurs de textiles versent à Eco TLC la somme de 0,1 à 4 centimes d’euros par pièce. Les trieurs ont ainsi reçu 69€ par tonne de textile trié en 2011.

En déposant les vêtements que vous ne portez plus, vous réduisez les besoins en matière première et c’est une bonne ffaçon d’aider des personnes qui disposent de faibles revenus.

Géolocalisation des conteneurs proches de chez vous :

Vous pouvez aussi donner ou vendre vos vêtements via des sites internet :

Le site de l’éco-organisme TLC :

Commentaire :

Combien de vêtements avons-nous dans nos armoires et que nous ne portons plus car soit ce n’est plus la mode, soit c’est trop petit (en majorité des cas) ou trop grand, soit parce qu’on ne sait pourquoi on l’avait acheté ? Des tas !

Dans mon cas, soit je donne à mon père qui est plus petit que moi, soit je donne à Emmaüs/Le Relais, la transformation en chiffons est très rare. Il n’y a que pour les chaussures, que j’use jusqu’à la fin, que je ne donne pas et qui deviennent des déchets réutilisés.

On voit dans l’article que seulement 2 kg de TLC sont récoltés par an et par habitant ! C’est incroyable de gâcher autant de vêtements, alors que nous pourrions faire tant de choses avec. Le Relais a créé un isolant acoustique et thermique à partir de vêtements en coton et de jeans, répondant aux normes européennes. Une très bonne invention qui permet de financer des points Relais et d’aider des personnes dans le besoin. Une action à la fois environnementale et sociale.

J’entends dire que c’est la honte d’aller à Emmaüs ou dans les friperies. Et alors ? On fait ce que l’on veut, et je trouve plus intéressant d’acheter à Emmaüs car au moins l’argent que j’ai dépensé, peut être moins qu’en magasin, ira dans les caisses d’une association caritative au lieu d’aller dans la poche de certains actionnaires sans scrupules et ne pensant qu’à l’argent. Et au moins, les vêtements ont une seconde vie, qui durera le temps qu’il faudra, et après, qui sait, une troisième ou une quatrième peut aboutir. Sinon çà deviendra un bon chiffon pour nettoyer la maison avec des produits que nous faisons nous même.

Merci d’avoir lu !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus