Nettoyage à Wimereux – La Rochette : Bonne et nettoyeuse année !

20 jan

Bonjour à tous et à toutes !

En ce début d’année 2016, la résolution de nettoyer ses plages et son environnement local continue. Plus de 2 ans que je participe à ces actions, dans la bonne humeur comme toujours.

Pour cette journée, ma troisième sœur est venue, sa première fois en ce qui concerne un nettoyage de plage. Elle eut de la chance, le temps était propice : pas de vent, un soleil d’hiver sympathique,  une température clémente et très supportable lorsque l’on bouge.

La plage de la Rochette à Wimereux – Vue Google

On arriva en retard, pour une fois. Nous avions trouvé la zone mais en haut des falaises. grand débat houleux entre deux caractères difficiles que sont celui de mon père et du mien, pour dire quel endroit était le bon. Je soutenais l’idée du bon endroit alors que la deuxième motion était plus au Nord, mais on arrivait au niveau de la Pointe aux Oies, future destination. Au final, nous trouvâmes le chemin pour la zone de récupération des sacs poubelles.

Tout le monde avait bien sûr commencé à nettoyer, sauf nous, qui continuions à bavarder. Hop, hop, hop ! On y va !

Nous nous dirigeâmes très vite en amont des bénévoles, allant vers les rochers, zones propices à récupérer des filets, plastiques et autres déchets vomis par la mer qui ne peut les supporter. Pas manqué, premier déchet trouvé : un pot de fleurs en plastique vert. Suivi par des cartouches de chasse. Je retrouvai un habitué des nettoyages avec qui je trouve toujours beaucoup de trucs, coincés sous les rochers et que nous essayons de tirer de leurs étaux naturels.

Filets, filets, filets : il y a que çà dans la zone où j’étais. Mais avec ma mémoire de poisson rouge, j’avais oublié de prendre mon couteau de chasse. Bazar ! Malgré l’apport d’un petit couteau, des filets n’ont pu être enlevés de leur gangue rocheuse. Ma force, même si elle n’est pas franchement nulle, ne peut lutter contre ces éléments vieux de plusieurs millions d’années.

Continuant peur à peu vers le nord, des bris de verre, de carrelages, qu’on dirait jetés depuis le haut des falaises. Encore et toujours des filets. Le sac se remplit peu à peu mais, soudain, un petit bonhomme agita les bras. Signe de revenir sur nos pas, la marée remontait et risquait de nous bloquer. Passage dans les rochers, prenant pas de risque avec les algues glissantes qui ornent le dessus.

Nettoyage de la plage de Wimereux - La Rochette
Album : Nettoyage de la plage de Wimereux - La Rochette
Premier nettoyage de l'année avec Nature Libre sous le Soleil du 17 janvier 2016
30 images
Voir l'album

Petite pause de 15 minutes, au bivouac. Peu de gens partirent et nous continuâmes à nettoyer vers la rivière de la Wimereux. De nombreuses choses nous attendaient : du géotextile – servant à éviter l’éboulement des rochers à cause du sable et de l’eau – arraché, des petits morceaux de plastique, du verre poli, du carton, des plastiques de bonbons. On a même récupéré des plaques de métal, issues d’une ancienne écluse détruite mais dont les restes bordent la rivière. Écœurant de voir qu’il y a autant de déchets au sein de la ville que sur la plage, alors que c’est une zone sous direction des services de la ville ! Ils ne sont peut être pas assez nombreux mais cela gâche beaucoup le charme d’une ville, que de voir des bouteilles de jus de fruits ou des mégots de cigarettes polluer des zones touristiques. Dommage.

C’est très drôle de voir les réactions des gens qui sont témoins du nettoyage. Certains félicitent, posent des questions et participent parfois, sur toue la durée du nettoyage ou bien en jetant leurs détritus dans nos poubelles au lieu de les laisser sur la plage. D’autres nous regardent comme si nous étions des manants du Moyen-Age, cherchant leur nourriture dans les détritus laissés par leurs maîtres, ce regard de dégoût et de condescendance. Eh oui, il y a des gens qui nettoient derrière vous, bénévolement, sans attendre un merci ou une quelconque récompense !

Continuité de l’action, dernière phase : le comptage. Pendant que la majorité se délecta du goûter proposé et se reposa, nous pesâmes les divers sacs poubelles et objets ramassés. je notai, tel un scribe, les poids énoncés tout haut par le peseur. Résultat :

499 kg !

A un kilogramme près, on atteignait la demi-tonne. On fera mieux la prochaine fois !

En parlant de prochaine fois, le nettoyage de Nature Libre suivant sera le Dimanche 31 janvier, le matin cette fois-ci, vers 9h30. Etant la continuité d’un week-end de chantier Nature avec l’association Les Blongios. Venez nombreux vous oxygéner et savourez le plaisir de ramasser des déchets dans ces paysages grandioses et poétiques.

A la prochaine.

Merci de m’avoir lu !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus